Interview: Directeur Daniel Villard Interviews

22 mars 2017 – Interview: Directeur Daniel Villard

Le HCB a terminé la saison 2016/17 la semaine passée. Quels sont tes sentiments après ce parcours?
Après la saison inaugurale très difficile à la Tissot Arena, nous ressentions tous une énorme pression, bien entendu. Je suis heureux que malgré l’agitation de l’automne et le changement d’entraîneur devenu nécessaire nous ayons retrouvé la voie du succès. L’équipe a livré d’excellentes prestations justement à la Tissot Arena et a pu remporter de très nombreuses victoires à domicile. Que le ticket de play-off ait été composté déjà à 4 matches de la fin de la qualification a évidemment été un résultat super. Les performances face au champion en titre ont été excellentes (sauf au match n°2). Avec un peu plus de chance, nous aurions mérité de disputer un match de plus à la maison.

Est-il possible de tirer un premier bilan de l’évolution économique du HCB dans la saison écoulée?
Le résultat comptable de l’année sera négatif. C’était prévu déjà avant le début de la saison. La situation ne s’est pas améliorée avec la diminution des affluences, le changement d’entraîneur et l’engagement de Pouliot. Les chiffres exacts ne sont pas encore connus, ils seront communiqués lors de l’Assemblée générale du mois d’août. Grâce aux réserves constituées l’année passée, le HCB dispose toujours de fonds qui lui permettent de payer toutes les factures ponctuellement, comme durant les 15 dernières années. Pour la saison à venir cependant, il nous faudra veiller à être en mesure de boucler sur des résultats un tant soit peu équilibrés.

Cela fait 14 ans que tu travailles pour le HC Bienne, c’est un bail! Où trouves-tu la force et la motivation de reprendre chaque année la planification de la saison?
Sans cesse le HC Bienne se trouve placé devant de grands défis. Au début, il s’agissait de stabiliser économiquement le club en LNB, puis il y a eu le grand objectif de la promotion en LNA. Depuis 2008, nous nous sommes battus de toutes nos forces pour les nouveaux stades. Et dès la saison prochaine, il s’agira d’améliorer la gastronomie, désormais intégrée à 100% à la EHC Biel Holding AG, et de continuer à optimiser ses résultats économiques. À côté de ces dossiers, il y a les affaires courantes, toujours passionnantes, avec les challenges du quotidien. On n’a donc pas le temps de s’ennuyer…

Après plus de dix ans, le fauteuil de président verra Patrick Stalder succéder à Andreas Blank. Qu’est-ce que ce changement signifie pour le club?
On ne peut estimer assez ce qu’Andreas Blank a accompli dans sa tâche, comme d’ailleurs tous les autres membres du Conseil d’administration dont la plupart sont en fonctions depuis plus d’une décennie. Sans ce Conseil d’administration qui, avec beaucoup d’enthousiasme et moyennant un engagement financier important, a toujours axé son travail sur la continuité sans jamais occuper le devant de la scène, il n’aurait pas été pensable de voir une telle progression constante et réussie, comme celle qu’a faite le HCB en ce laps de temps, du niveau moyen de LNB au rang d’une équipe de play-off de LNA. Avec Patrick Stalder arrive un nouveau président qui incarne la même philosophie sur cette question. Je me réjouis beaucoup de collaborer avec lui. Un changement de personnes amène toujours de nouvelles idées et un air frais, ce qui est important pour continuer à se développer. Pour Andreas, je lui souhaite des saisons à venir où il pourra suivre les matches de façon un peu plus détendue, cela faisait mal de le voir parfois souffrir sur la tribune! …

Dans la saison écoulée, le club a encore connu quelques divergences avec des groupes de supporters dans la discussion sur le logo. Comment cette situation a-t-elle évolué?
En créant le poste de chef de la prévention, nous avons sans aucun doute fait un pas important et avons trouvé en René Dasen la personne idéale pour cette fonction. Le dialogue s’est immédiatement amélioré et des rencontres constructives ont permis de résoudre les problèmes. Nous avons résolu la question du logo en revenant aux couleurs rouge et jaune. D’une manière générale, je peux adresser un grand compliment à tous les supporters. Ni à la Tissot Arena ni à l’extérieur nous n’avons rencontré de problèmes cette saison. Même la police nous a adressé des félicitations, à transmettre aux fans, à l’issue de la série de play-off contre le SCB. Ni à Berne, ni à Bienne il n’y a eu le moindre incident. C’est ainsi que cela doit se passer et nous continuerons dans cette voie.

Les retours d’information des supporters du HCB pour cette saison ont été très positifs dans l’ensemble. Quels sont les buts que tu espères atteindre la saison prochaine?
Nous voulons éviter à tout prix qu’une bonne saison soit suivie d’une saison médiocre ou ratée. Notre team d’entraîneurs a déjà posé les jalons nécessaires afin que nous travaillions dès le premier jour dans la bonne direction. J’ai la conviction que nous aurons une excellente équipe. Le Conseil d’administration définira encore le détail des objectifs dans le courant de l’été. Mais à mes yeux, c’est clair, nous souhaitons jouer dans les huit premiers comme cette année.

Interview: Mirio Woern
Traduction: Pierre-Alain Chopard

Sponsors

Sponsor principal
Partenaire du stade