Interview: Martin Steinegger Interviews

07 février 2018 – Nous avons parlé avec Martin Steinegger de la saison actuelle.

Il reste trois matches de qualification à disputer; comment apprécies-tu le parcours de la saison jusqu'ici?
Nous sommes bien sûr satisfaits de la récolte de points. Mais ce qui me réjouit encore davantage, c'est que nous jouons vraiment un hockey moderne: nous agissons et obligeons l'adversaire à s'adapter à nous, cela fait plaisir d'aller voir les matches. Notre but est de terminer la phase de qualification dans le top 4; je n'attribue pas une trop grande signification à l'avantage de la glace, mais nous voulons quand même conclure notre fantastique saison à l'un des quatre premiers rangs.


L'équipe effectue un excellent parcours; est-ce que la longue pause qui intervient maintenant est un inconvénient?
En effet, nous avons accompli un très bon trajet, mais dans l'équipe nous souffrons actuellement de plusieurs petites blessures, car le programme des rencontres de janvier a été très intensif. La saison passée, une fois la qualification des playoff assurée, nous nous sommes un peu relâchés. Cette année, nous souhaitons mettre à profit le temps à disposition pour définir les objectifs en commun avec toute l'équipe. Je considère la pause comme une chance pour nous.


Quel est votre programme de février?
Les joueurs ont reçu une semaine de congé, pour pouvoir se reposer psychiquement et physiquement. Le dimanche 11.02, nous reprenons l'entraînement. Les coaches ont beaucoup parlé des semaines à venir, je suis persuadé qu'ils vont trouver un programme d'entraînement bien combiné. Les séances hors glace / sur glace doivent être bien planifiées et le dosage des efforts contrôlé de façon optimale. J'ai toute confiance là-dessus. En outre, nous disputerons 2 parties d'entraînement: le mercredi 14.02.18 à 19h45 à Worb face aux SCL Tigers et une semaine plus tard, le mercredi 21.02.18 à la Tissot Arena contre le EV Zoug.


Le délai pour les transferts de joueurs étrangers arrive à échéance le 1er mars. Est-ce que le HC Bienne va être actif encore sur ce plan?
Nous sommes satisfaits des performances de nos étrangers et ne voyons pas de raison d'engager un joueur de plus: d'une part à cause des finances bien entendu, d'autre part l'esprit d'équipe est excellent, les joueurs se réjouissent des play-off et ont mérité notre confiance. Si la guérison de Robbie Earl ne se passait pas au mieux comme souhaité, ou si un joueur important devait encore se blesser, nous réexaminerions certainement la situation.


Où en est la planification de l'effectif pour la saison prochaine ?
La planification du contingent est bien avancée, mais pas encore complètement terminée. Il n'y a plus que quelques positions de joueurs suisses et deux d'étrangers encore ouvertes. L’attribution dépend de la stratégie à propos des joueurs étrangers. La question la plus importante est de savoir si nous entamerons la nouvelle saison avec un défenseur étranger. Sur ce point, la décision définitive n'est pas encore prise. Avec Marc-Antoine Pouliot, nous avons eu des entretiens, il est en possession d'une proposition de contrat de 2 ans, mais aucun accord n'a été atteint. S'agissant de Jacob Micflikier et de Sam Lofquist, la situation est ouverte; je suis satisfait de leurs prestations, toutefois une prolongation éventuelle de leur contrat est en relation avec la stratégie décrite plus haut.

Sponsors

Sponsor principal
Partenaire du stade