Interview: Toni Rajala Interviews

24 août 2016 – Interview: Toni Rajala

Salut Toni! Sois le bienvenu à Bienne! Voilà trois semaines déjà que tu es arrivé; quelles ont tes premières impressions de Bienne et de la Suisse?
Cela me plaît vraiment beaucoup d’être à Bienne. C’est magnifique de voir toutes les montagnes, et pas seulement des arbres comme en Finlande! J’aime la magnifique vieille ville de Bienne et j’apprécie qu’il y ait aussi beaucoup de bons restaurants dans la région.

Qu’est-ce que tu avais entendu dire de la Ligue suisse, avant que tu signes à Bienne? As-tu demandé conseil autour de toi?
À la fin de la saison passée en Suède, je me suis entretenu avec Jacob Micflikier et il ne m’a dit que du bien de la Ligue nationale suisse. Par ailleurs, j’ai entendu dire que la ligue suisse pourrait bien convenir à mon style de jeu.

La Finlande est réputée pour sa culture du hockey et aussi pour ses nombreux joueurs d’exception comme Teemu Selänne. As-tu eu envie toi aussi de devenir hockeyeur dès ton plus jeune âge?
Cela m’a pris quand j’avais cinq ans, de vouloir devenir joueur de hockey sur glace, je peux donc dire qu’un rêve s’est réalisé. ;-)

Qui était ton idole, lorsque tu as disputé tes premières parties de junior?
Je ne dirais pas que j’avais des idoles à proprement parler, mais je mentionnerais des joueurs fétiches comme Teemu Selänne et Saku Koivu.

Peux-tu décrire le joueur que tu es? Quelles sont tes forces sur quels points peux-tu encore t’améliorer?
Mes atouts sont le patinage et le maniement du palet. Mon plus grand point faible pourrait être l’engagement physique, j’essaie tout de même, avec mes 76 kg, de faire parfois des mises en échec.


Tu as maintenant disputé quelques matches avec le HCB. Quelles sont tes premières impressions?
Mes premiers matches sous le maillot biennois ont été bien, mais je peux encore faire mieux. Les rencontres de préparation se sont déroulées comme je m’y attendais: en avant, en arrière, beaucoup de patinage, ce qui me va bien, j’aime bien cela.

Quels sont tes objectifs personnels et ceux que tu poursuis avec l’équipe?
Je pense qu’avant tout nous voulons accrocher une place en play-off, et dans ce but il faut y aller pas à pas. Quant à moi personnellement, je veux simplement m’efforcer d’aider l’équipe à gagner chaque match. Je sais aussi qu’il me faut comptabiliser buts et assists, c’est ainsi que je peux contribuer à ce que l’équipe fasse des points.

Interview: Mirio Woern
Traduction: Pierre-Alain Chopard


Sponsors

Sponsor principal
Partenaire du stade