Throwback janvier

Le HC Bienne a vécu beaucoup de choses depuis sa fondation en 1939. Les trois titres des championnats en 1978, 1981 et 1983 nous sont restés en mémoires. Malheureusement nous avons aussi eu dans les 81 années de notre histoire de club aussi des moments désagréables. Par exemple en 1995, lorsque nous avons été relégués de l'NLA au NLB. Nous allons vous présenter chaque mois dans notre rubrique «Throwback» les moments les plus mémorable depuis notre création. Nous continuons avec le mois de janvier.

Le retour d‘Anken

Au juste moment pour le début de l’année contre le HC Lugano, Olivier Anken gardait la cage biennoise le 5 janvier 1988 après sa blessure à Kloten en décembre (cf. rétrospective de décembre). Devant 6‘507 fans, le HCB a ouvert le score 1:0 par Normand Dupont et était du même niveau que le leader et champion suisse durant 35 minutes. Différemment de Bienne, Lugano a concrétisé ses chances et avec trois buts marqués entre la 36e et la 42e chances il a provoqué la décision.

Olivier Anken

Quatre buts en 53 secondes

Le 6 janvier 1976, le HC Bienne était mené 4:6 après 57 minutes contre Sierre et la surprise pour les Valaisans paraissait complète. Une minute plus tard seulement le score était de 8:6 pour les locaux! Quelle fin de match, encouragés par 7’700 spectateurs les Seelandais ont marqué quatre buts en l’espace de 53 secondes. Reto Lohrer, René Berra, Barry Jenkins et René Stämpfli ont été les marqueurs entre la 57: 21 et la 58:14. Avec ce «miracle» de Bienne, l’équipe de Francis Blank a consolidé sa position de leader, comptant 30 points après 19 rencontres, quatre unités de plus que son rival cantonal le SC Langnau.

Article du journal du 6 janvier 1976

Les dauphins bleus

Une fois par saison, chaque équipe peut se présenter sous d’autres couleurs pour une bonne cause. Ainsi, le 29 janvier 2011, le HCB jouait dans des maillots figurant des dauphins en faveur de la fondation «firmm» qui s’engage pour les dauphins et les baleines et leur habitat. Durant les pauses, des dauphins en peluche sont vendus et de l’argent est ainsi réuni pour la fondation. Malheureusement, l’équipe de Kevin Schläpfer est aussi trop «nounours» dans ce match à domicile face aux ZSC Lions et elle perd la partie pour la barre 2:5 contre les Zurichois devant 4'847spectateurs. Et à cinq rondes de la fin, les Lions se qualifient pour les play-off, le HCB est classé dix points derrière le Genève-Servette HC, au neuvième rang et sous la barre.

Philippe Seydoux, Clarence Kparghai et Philipp Wetzel avec les maillots dauphins

Arosa pris dans les neiges

Le 30 janvier 1982, le HC Arosa n’a pas pu se déplacer dans le Seeland. Le village de montagne était complètement coupé du monde par de fortes chutes de neige. Cinq jours plus tard, l’équipe d’Arosa a gagné 6:1 à Bienne et a jeté les bases de son titre de champion suisse. Devant 8'500 spectateurs, Arosa a pris un bon départ et menait 2:0 après 10 minutes. Richmond Gosselin a été le seul marqueur pour Bienne. Par cette victoire, les Grisons ont élevé à trois points leur avantage sur leur poursuivant HC Fribourg-Gottéron.

Provocation bernoise

Le 31 janvier 1989, le débat à Berne s’est joué été sous le signe de la provocation. Lors de l’avant-dernier match de la qualification, Bienne a perdu lourdement 1:11 dans le Stade de l’Allmend. À la 7e minute, Bienne a ouvert le score 1:0 par Laurent Stehlin. Après le dixième but reçu, Olivier Anken s'est fait remplacer devant la cage à la 57eminute par Jean-Philippe Challandes. Ensuite, les Bernois ont aussi procédé à un échange de gardiens, Martin Studer a relayé Renato Tosio.