Interview: Hügli & Künzle Interviews

14 novembre 2019 – Michael Hügli et Mike Künzle  ont prolongé leurs contrats cette semaine. Ils expliquent dans l'interview leurs désirs de rester dans le Seeland.

Bonjour aux deux! Vous avez tous les deux prolongé votre contrat au HC Bienne de deux saisons. Qu'est-ce qui vous a décidés à rester à Bienne?
Mike Künzle: Je me sens très bien à Bienne, nous sommes un excellent groupe capable d’obtenir de grands résultats.
Michael Hügli: Pour moi, l’environnement est favorable. J’ai senti que Bienne souhaitait me garder et moi-même je me sens à l’aise dans l’équipe. Je crois aussi que je peux encore progresser ici.

Cette saison, vous avez eu jusqu'ici un rude programme à affronter avec de nombreuses parties. Comment gérez-vous cette situation?
Michael:
J’ai déjà manqué quelques matches à cause de mes blessures. Malgré tout c’est un programme chargé où nous devons bien sûr veiller à la récupération. Je pense que sur ce point tout le monde travaille très bien.
Mike: La régénération est toujours davantage au premier plan. Maintenant, je sais assez exactement ce qu’il me faut pour avoir beaucoup d’énergie à chaque match.

Lequel de vous deux est en meilleure forme (exception faite de la blessure actuelle de Michael) et supporte le mieux ce programme?
Mike:
Toute l’équipe a posé de bonnes bases durant l’été. Je connais déjà de telles situations de mon temps au ZSC, c’est pourquoi je peux bien les gérer.
Michael: Toute l’équipe est assez en forme pour disputer un tel programme. Nous avons en fait bien préparé le terrain durant l’entraînement d’été.

Vous êtes l'un et l'autre arrivés dans le Seeland il y a un peu plus d'une année. Comment appréciez-vous votre développement personnel à Bienne?
Mike: J’ai pu m’améliorer à plusieurs points de vue; en plus des aspects de mon jeu, j’ai pu faire un grand pas surtout sur le plan personnel et dans le domaine mental.
Michael: J’ai pu faire des progrès constants. J’aime entendre toujours des conseils des entraîneurs et des coéquipiers, et je tente d’intégrer beaucoup de nouvelles choses. Je pense que je peux ainsi devenir encore plus constant et plus complet.
Après l'engagement en CHL, le programme continue ce week-end en championnat. Comment jugez-vous la situation actuelle et quel est votre point de vue sur la suite de la saison?
Michael:
Malgré les nombreuses blessures et les fatigues élevées, nous nous sommes bien battus dans toutes les compétitions. Nous avons une très bonne équipe et ne sommes pas dépendants d’éléments individuels. Avec ce groupe et l’esprit que nous avons, bien des choses sont possibles.
Mike: Nous sommes dans une bonne position dans toutes les épreuves. En dépit de nombreuses absences, nous avons pu montrer de solides prestations et je suis donc satisfait des résultats atteints jusqu’ici. Dans la perspective du retour proche de quelques blessés, je m’attends à une amélioration des performances.

Mike, que peux-tu encore imiter de Michael? Et où doit-il encore faire des efforts?
Mike: 
Michael sait très bien lire le jeu, il choisit donc de bonnes positions où il peut profiter des passes de ses coéquipiers. Je crois qu’il doit maintenant surtout se remettre de sa blessure afin d’être à nouveau à 100% et de pouvoir montrer de quoi il est capable.

Michael, t’est-il déjà arrivé de marquer quatre buts dans un match comme l’a fait Mike récemment contre Ambrì? Sur quels points peux-tu apprendre quelque chose de Mike? Et dans quels domaines doit-il encore travailler sur lui-même?
Michael:
peut-être une fois dans les juniors. Ici, c’était des buts importants pour nous, merci Mike! ;-) Mike est un joueur très complet, il peut être aligné dans toutes les situations de jeu. La manière dont il sait s’affirmer fréquemment devant le but adverse et ses rushes vers le but amènent du danger offensif dans notre jeu. Il peut s’améliorer dans le suivi de ses invitations: Rajan Sataric et moi attendons depuis plus d'une année pour l’invitation à un souper chez lui qu’il nous a promise!
Mike: Je pourrais regarder son agenda et copier les dates pour savoir quand il a le temps. Sincèrement, c’est très difficile, durant la saison, de trouver une date qui convienne à tous les trois. Surtout chez Rajan, la préparation à un match commence déjà la veille. Cela sera difficile d’organiser quelque chose. ;-)

Interview: Mirio Woern
Traduction: Pierre-Alain Chopard