Interview: Robin Grossmann Interviews

17 novembre 2021 – Nous avons parlé avec Robin Grossmann de son début de saison et l’évolution du HCB. 

Salut Robin ! Es-tu satisfait du déroulement de la saison ?
C’est un début de saison comme nous l’avons rêvé. Cela nous a aidés et malgré un nombre extrêmement élevé de blessés, nous avons marqué régulièrement des points.  

Que penses-tu de tes performances ? 
Je suis satisfait du point de vue défensif. Je suis de plus en plus utilisé en infériorité numérique et cela a souvent très bien fonctionné. Offensivement, j'ai certainement encore une marge de progression pour apporter davantage.     

La pause de l’équipe nationale a-t-elle été utile pour toi et pour l’équipe ?
Cette pause nous a permis de nous ressourcer. Mais nous avons continué de nous entraîner intensément pour rester dans le rythme. Et nous espérons que quelques joueurs blessés reviendront bientôt.  

Tu as déjà évolué dans plusieurs clubs de NL (Kloten, Davos, Zoug, Lausanne et aujourd’hui Bienne). Est-ce que c’est toujours spécial pour toi de jouer contre tes anciennes équipes ?
Oui, en effet, j’ai déjà joué dans quelques clubs et j’y ai fait de très belles expériences. C’est juste le premier match après un changement qui est particulier, ensuite cela devient normal.

Pourquoi as-tu choisi le numéro 77 ?
Je voulais changer après avoir porté le 91 pendant six ans à Davos. J’ai toujours bien aimé le 77.

Durant la saison 2006/07, tu as joué quelques matches avez Bienne, à l’époque en LNB. Quels sont tes souvenirs ?
Bienne était alors, comme aujourd’hui, un club géré comme une grande famille. Les derbies contre Ajoie étaient déjà très spéciaux et formidables à jouer.  

Depuis, beaucoup de choses ont changé au HCB. Comment as-tu vécu l’évolution de ces dernières années depuis l’extérieur ?
Après l’ascension en 2008, le HCB a continuellement progressé et s’est rapproché des meilleurs à petits pas. La construction de la Tissot Arena a été une grande étape vers le sommet.  

Qu’est-ce qui a été décisif pour que tu signes au HCB ?
C’est l’environnement familial et stable, la stratégie du club et la composition de l’équipe qui ont fait la différence.  

Interview: Mirio Woern
Traduction: Pierrette Froidevaux